Dérivatisation d'acides

aminés

Développement de réactions d'arylation des chaînes latérales d'acides aminés

L'accès à des méthodes permettant de modifier des acides aminés par l'installation de petits groupements est important en chimie organique et particulièrement en chimie médicinale où les peptides occupent une place croissante dans le développement de médicaments. Plusieurs méthodes sont disponibles pour aryler les chaînes latérales nucléophiles d'acides aminés mais celles-ci présentent parfois des désavantages tel que la nécessité de chauffer à de hautes températures ou des limitations au niveau du type de groupement aryle pouvant être transféré. Ainsi, il existe toujours un besoin pour des méthodes additionnelles permettant d'effectuer ces transformations. Notre groupe travaille au développement de méthodes d'arylation de chaînes latérales nucléophiles d'acides aminés tels que la cystéine, la tyrosine et la tryptophane. Nos méthodes s'inspirent de nos travaux sur l'arylation de phénols et indoles utilisant les organobismuths ainsi que d'autres méthodes de la littérature.

Amino acid without histidine.tiff

Récemment, nous avons développé des conditions pour aryler sélectivement la fonction indole de la tryptophane. La méthode fonctionne sous des conditions douces sous simple atmosphère d'air et montre une grande étendue au niveau du groupement aryle ainsi qu'une excellente tolérance aux groupements fonctionnels. Des travaux sont en cours pour déterminer la hiérachie de réactivité des différents acides aminés. L'ordre intrinsèque de réactivité de chaque acide aminé permettra d'étudier la régiosélectivité de la réaction dans le contexte de courts peptides possédant plusieurs acides aminés réactifs.

Arylation tryptophan.tiff